Apprendre et maîtriser les différentes techniques du dessin de mode

dessin-de-mode_992323Devenir styliste n’est pas une mince affaire. Il ne suffit pas pour cela d’être un bon couturier ou d’être pourvu d’un bon sens de l’esthétisme. Le stylisme est une filière constituée de plusieurs composantes qu’il faut absolument maîtriser avant d’espérer en faire le métier. De nombreux établissements dispensent des formations à cet effet.

L’enseignement en stylisme

Pour entrer dans l’univers de la mode en tant que styliste, il faut s’en donner les moyens. Le seul talent n’a pas de valeur lorsque l’on ne possède pas les bases nécessaires et une formation adéquate.

illustration-insertion-proLa formation stylisme se fait normalement en trois années bien structurées. La première année sera dédiée au stylisme proprement dit. On y apprendra les différentes bases s’affairant au métier comme l’expression plastique, le modèle vivant, la perspective mode ou encore l’histoire de l’art et du costume. En deuxième année, les choses se corsent un peu avec l’initiation au modélisme. Moulage, coupe à plat, technique de dessin, CMAO, corsetterie et technologie textile seront à l’ordre du jour. Pour finir en troisième année, on commencera à se lancer dans la pratique grâce aux matières telles la vie économique et la mode et la culture. Cette dernière année se verra ponctuée par la mise en place d’un projet professionnel.

SUPDEMOD : Bachelor styliste modéliste

Bachelor styliste modéliste SupdeMod est un établissement d’enseignement consacré à la mode et basé sur Lyon. SupdeMod offre une formation en stylisme et modélisme certifiée par l’État. L’admission en deuxième année au sein de cette école de mode sera acceptée à deux conditions : l’obtention d’une prépa Mode MANAA et d’un Bac Pro Métier de la mode.

stylismeLa formation mode sera orientée sur les différentes techniques de mode à savoir la coupe, la couture et le dessin. Une fois diplômé des grandes écoles de mode, les stylistes nouvellement formés pourront exercer leurs talents dans les établissements de création, les agences de stylistes intégrées ou indépendantes ou encore dans l’industrie du prêt-à-porter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *